Causes de la dysfonction érectile

L’impuissance masculine ou si on utilisait des termes scientifiques la dysfonction érectile s’exprime par la perte de la capacité d’obtenir une érection et de maintenir cet état. Cette pathologie peut survenir chez les hommes dès l’âge de 30-40 ans. Il existe de différentes causes de la dysfonction érectile chez les hommes et elles apparaissent aux niveaux psychologiques et physiologiques. Les raisons de l’impuissance découlant de l’état psycho-émotionnel peuvent être les facteurs suivants: le stress, des souffrances morales permanentes, des problèmes dans la vie personnelle ou liés au travail, la dépression, les anxiétés. Également les complexes liés à la vie sexuelle, notamment si l’homme est insatisfait de la taille de son pénis. L’impuissance provoquée par des troubles psychologiques s’exprime dans l’affaiblissement de la capacité sexuelle des hommes avec la préservation des érections nocturnes venant de la manière soudaine.

Les symptômes de la dysfonction érectile de type psychologique et physiologique

En parlant de la dysfonction érectile de type psychologique on peut constater que ce type d’impuissance se caractérise par le début brusque et son apparition soudaine. Un homme peut avoir un désir très fort de l’intimité avec son partenaire, mais il n’arrive pas à atteindre l’éjaculation. Cependant, les érections nocturnes occasionnels ne disparaissent pas.
Dans le cas de la dysfonction érectile causée par des problèmes physiologiques les troubles sexuelles, notamment les problèmes avec la puissance, au contraire apparaissent de la façon progressive. Mais au moment des rapports sexuels la fréquence des érections et la fermeté du pénis diminuent. Quant a l’excitation sexuelle spontanée dans la période nocturne- elle est absente.

Les relations avec la partenaire

Les deux types de la dysfonction érectile sont touchés par des problèmes dans les relations avec les partenaires. Les hommes souffrant de l’impuissance de type psychologique peuvent avoir de nombreux problèmes de nature différente dans les relations avec leurs conjoints. Il peut s’agir de craintes liées avec la possibilité d’avoir l’échec éventuel notamment pendant le premier rapport sexuel, les sentiments gênants et de maladresse au moment quand il faut mettre un préservatif, la manque de confiance en soi due à toute sorte de mutilation du corps ou de la pression morale soit l’indifférence de la partenaire lors de rapports sexuels. Quant aux hommes touchés par la dysfonction érectile de type physiologique, ils continuent à avoir des éjaculations régulières et une libido normale. Mais avec le temps la crainte de ne pas être à la hauteur dans le lit à cause de la baisse de la fréquence des érections et de la fermeté du pénis. Bien évidemment cela procure un effet négatif sur les relations avec la partenaire.

Les circonstances de la panne

La dysfonction érectile causée par des facteurs psychologiques connaît les répétitions des pannes aux certaines circonstances. Par exemple, si l’acte sexuel se produit soit dans les positions inconfortables pour les partenaires ou dans les endroits spécifiques, soit si il s’agit des tentatives maladroites de mettre un préservatif lors du premier acte sexuel et d’autres, tout cela peut provoquer l’accident délicat. Pour les hommes confrontés à l’impuissance de type physiologique les désarrois peuvent se produire en toutes circonstances et ne dépendent pas de son état mental, ou des problèmes dans la relation avec le partenaire.

La visite chez médecin

Afin d’identifier les causes et les raisons de la dysfonction érectile au niveau psychologique il faut mieux de faire appel aux psychothérapeutes. Ils sont en mesure de donner des explications détaillées et des préconisations et des recommandations pour le traitement de ce problème. En cours des examens de l’état du patient ou déjà à la stade du traitement de l’impuissance de ce type il est possible de découvrir la présence des signes des troubles physiologiques chez le patient. Dans tels cas, en plus de séances de psychothérapie le docteur peut prescrire également la thérapie médicamentaire. Si vous avez des signes physiologiques de l’affaiblissement de la puissance sexuelle il est fortement recommandé d’aller voir un urologue.

Les raisons les plus répandues des deux types d’impuissance

La dysfonction érectile, qui est au cœur du problème de la nature physiologique, ne se manifeste pas immédiatement. Parmi les symptômes les plus répandus on peut citer une baisse grave de l’érection et l’absence complète d’érections spontanées la nuit et le matin. Quant aux causes les plus connues provoquant l’impuissance de type physiologique, on peut constater plusieurs facteurs, à savoir: consommation non modérée de l’alcool et du tabac, l’excès de poids, les blessures du pénis et ainsi de suite. L’impuissance physiologique peut être déclenchée par les raisons suivantes. La manque d’hormones sexuelles mâles peut être citée comme une des premières raisons d’apparition de la dysfonction érectile de type physiologique. Dans ce cas il s’agit de la baisse du taux de testostérone dans le corps de l’homme. Ce problème touche principalement les hommes d’âge moyen et surtout les personnes âgées. Parfois même les jeunes hommes peuvent avoir la baisse du principale hormone sexuelle mâle, mais c’est assez rare. Ainsi, cela provoque le frein des réactions qui sont responsables de l’érection du pénis. Encore une autre raison possible est la pathologie vasculaire. Ceux-ci comprennent l’hypertension, le diabète, l’athérosclérose. Ce faisant les parois vasculaires défectueux des vaisseaux sanguins empêchent le débit sanguin normale vers le pénis et comme suite réduit l’érection. Parmi des raisons principales il ne faut pas oublier les maladies du système nerveux. Une faible puissance chez les hommes souffrant de troubles du système nerveux est étroitement liée à l’absence ou mauvaise admission de l’influx nerveux dans le corps caverneux. A son tour cela peut être le résultat des maladies du système nerveux central, des attaques cérébrales et des nerfs périphériques endommagés.

Le traitement de la dysfonction érectile

Une question qui perturbe des hommes nombreux concerne l’existence du traitement de la dysfonction érectile. Dans la plupart des cas, cette pathologie peut être traitée et soignée. Mais malheureusement souvent les hommes ne vont pas consulter un urologue qu’au dernier moment, parce qu’ils ont peur ou sont gênés de demander de l’aide de spécialisée pour traiter les problèmes liés aux questions de la virilité. Souvent, afin de restaurer son pouvoir masculin il suffit de cesser de fumer, de renoncer à l’utilisation excessive de boissons contenant de l’alcool fort et de commencer à faire attention à leur santé. Les exercices physiques réguliers servent également d’un excellent procédé de prophylaxie pour prévenir le développement de la dysfonction érectile chez les hommes. Le type du traitement de la dysfonction érectile est assignée en fonction des causes de la maladie. Le moyen le plus efficace pour lutter contre l’impuissance qui garantit 80% des résultats positifs est la prise des médicaments traitant le problème. Le traitement de la dysfonction érectile peut être réalisé par injection directement dans le pénis des médicaments vasoactifs avant chaque acte sexuel. En aucun cas, il ne faut pas pratiquer l’automédication, parce que l’urologue peut prescrire des médicaments nécessaires après la consultation et le diagnostic préalable.