Les mythes concernant la « première fois »

Le premier rapport sexuel – est un événement très important dans la vie des jeunes. L’impression de sa première fois peut influencer considérablement la vie sexuelle et les complexes d’une personne. C’est pourquoi il est mieux de se préparer un peu, pour être moralement prêt pour les découvertes et les surprises de sa première fois.

Les mythes et la vérité

Malgré le fait qu’aujourd’hui le sexe et tout ce qui s’y rattache ne sont plus cachés, beaucoup de jeunes ont beaucoup de peurs liées avec la «première fois». En outre, ils sont « aidés » par plusieurs mythes qui circulent autour de ce sujet.

Lors de la « première fois » il se produit beaucoup du sang et la fille a trop de mal

Ceci est une erreur typique des jeunes filles surtout de celles, qui ont lu beaucoup d’histoires d’amour. Oui, il arrive parfois que la jeune fille a du mal pendant une relation sexuelle et elle peut avoir une faible hémorragie mais ceci va plutôt dire qu’une fille s’ennerve et a très peur de ce rapport sexuel . Dans cet état, elle ne peut pas se détendre complètement, ce qui conduit aux risques des microtraumatismes. Si la première proximité est spontanée et désirée par les deux partenaires, l’apogée des souffrances seront quelques gouttes du sang et le sentiment du disconfort qui ne durera plus qu’une minute. Selon les sondages, la plupart des femmes ont décrit leur « première fois » de cette manière.

Le premier sexe est toujours mauvais

Beaucoup des gens croient que lors du premier sexe il ne faut pas attendre non seulement un orgasme, mais aussi toute sorte d’impressions positives – les deux partenaires sont gênés et ont peur de déplaire l’un à l’autre. Les amies plus expériences réjouissent souvent par le fait que ce n’est pas grave que la première fois soit terrible, les expériences prochaines vont certainement être féeriques.Cette déclaration est aussi loin de la vérité que la première: le premier sexe peut être à la fois et très mauvais et très bon. Cependant, si votre première fois était un véritable désastre pour vous, votre roman, le plus probablement, attend le fiasco.

Les filles n’arrivent jamais à l’orgasme lors du premier sexe

Dans ce cas on est partiellement d’accord avec cette affirmation, car en fait, la majorité des jeunes filles n’éprouvent pas l’orgasme d’un premier rapport sexuel. L’orgasme féminin est plus complexe et est associé à plus nombreux facteurs que l’orgasme masculin c’est pourquoi il est peut probable qu’une fille qui ne connaît pas son corps et n’a pas d’expérience sexuelle pourra atteindre le « point d’extase » . Il demande du temps et de l’expérience pour atteindre un orgasme lors de chaque relation sexuelle. Très peu de filles ont la décharge orgastique lors de leur première fois, mais cela peut arriver à condition qu’un partenaire qui est plus qualifié et expérience qu`une fille.

Le premier sexe est le plus important

Dans le sexe, comme dans la plupart d’autres domaines, le juste-milieu joue un rôle très important. Il ne faut pas ni sous-estimer, ni surestimer l’importance du premier sexe. Beaucoup de gens, surtout des mecs, ont tort en croyant que le premier rapport sexuel est une sorte de l’examen qui détermine l’avenir d’une relation entière. Il faut comprendre qu’en passant à un nouveau niveau de votre relation (c’est-à-dire la vie intime), vous et votre partenaire êtes en stress ce qui peut influencer la performance sexuelle. C’est pourquoi il est souhaitable de na pas faire des conclusions si vos relations sont pour toujours ou bien étaient une faute de jeunesse après votre premier rapport sexuel.

Il est impossible de tomber enceinte après la première fois

Les chances ne sont pas énormes, ce qui ne va pas dire que vous pouvez souffler de soulagement: tomber enceinte lors du premier rapport sexuel est aussi probable que lors de toute autre relation sexuelle. Les données statistiques montrent que 20% des femmes tombent enceintes pendant le premier mois après le début de l’activité sexuelle. Soyez prudent!

Le plus tôt – le mieux

Il y a beaucoup de mythes qui concernent le meilleur âge pour la perte de la virginité. Malheureusement, la plupart d’entre eux affirme qu’il est mieux de commencer une vie active sexuellement assez tôt pour ne pas avoir de problèmes avec la santé dans l’âge mature.Par example, beaucoup des filles croient qu’au fil des ans l’hymen s’épaissit et le plus âgé on devient, le plus le premier sexe est douloureux. Ce mythe n’a pas aucun fondement scientifique. Anatomiquement, la taille des trous, la densité et la structure de l’hymen ne dépendent que des spécificités individuelles pour chaque fille et elles ne dépendent certainement pas de l’âge. Si l’hymen est épaix, il restera le même à 18 comme à 25 ans, c’est pourquoi les sentiments seront les mêmes et pour une jeune fille et pour une femme.

Il ne faut pas parler pendant le premier sexe

Il ne faut pas confondre le premier rapport sexuel avec la séance chez votre psychologue et parler sans cesse pendant le sexe mais il ne faut pas garder le silence total non plus. Même Freud a dit que quand un couple se couche ensemble, il y a six personnes dans le lit. En d’autres termes, la relation avec un partenaire est affectée par les bagages de notre passé et l’intimité évoque des sentiments et des émotions qu’on veut partager avec le partenaire. De plus, si vous suivez la règle « le premier sexe n’est pas une raison pour une connaissance », préparez-vous que le nouveau petit ami peut vous tromper avec une fille qui a beaucoup d’hommes.

La perte de la virginité est un moment responsable dans la vie d’une jeune personne . Le premier rapport sexuel non seulement symbolise le début d’une vie d’adulte mature , mais décide souvent quel sera le futur de la vie intime et quels seront les relations d’une personne avec le sexe opposé. C’est pourquoi il est très important de ne pas croire aux mythes, aux copines et copines et aux amis d’amis. La seule chose qui permettra de se débrouiller dans ce sujet délicat est la littérature compétente et son propre expérience qui ne doit jamais être forcée.